En France, la politique vous encourage à opter pour le vélo plutôt que pour la voiture. Ainsi il existe de nombreuses aides à l’achat d’un vélo qu’il soit électrique ou non. Cependant dans notre beau pays que nous aimons aussi pour ses défauts, ces aides financières ont parfois des conditions assez floues en plus de varier d’un endroit à l’autre. Notons aussi qu’il existe des aides d’État et des aides régionales qui sont cumulables dans certains cas, mais pas dans d’autres (le fameux « laissez-passer A38 »).

Nous allons ensemble démêler un peu tout ça et voir ce que vous pouvez espérer toucher selon votre achat et votre localisation. Plongeons ensemble dans les profondeur de la bureaucratie interrégionales (ne cachez pas votre joie, si vous croyez que ça m’amuse, moi qui rêvais d’être écrivain). 

Aides nationales

Ces aides proviennent directement de l’État qui accorde une subvention à l’achat d’un vélo à assistance électrique d’un maximum de 200€ (selon votre aide régionale). Pour cela vous devez :

  • Être majeur ;
  • Être domicilié en France ;
  • Avoir un revenu fiscal de référence par part inférieur ou égal à 13 489 € l’année précédant l’acquisition du vélo ;
  • Avoir bénéficié d’une aide ayant le même objet attribuée par une collectivité locale.

Et votre vélo doit impérativement :

  • Être neuf ;
  • Ne pas utiliser de batterie au plomb ;
  • Être un cycle à pédalage assisté selon la définition du Code de la route ;
  • Ne pas être cédé par l’acquéreur dans l’année suivant son acquisition.

NB : Le montant de l’État peut être cumulé dans la moins chère des limites suivantes : 20% du prix d’achat TTC du vélo, ou bien 200€.

Aide régionale

Ici on parle des collectivités territoriales, ces aides ne peuvent jamais dépasser la moitié du prix du vélo et vont de 150€ à 600€ selon les régions.

En Île-de-France, il s’agit d’un cas un peu particulier (accrochez-vous au pinceau), car l’aide ne provient pas de la région à proprement parlé, mais des autorités organisatrices des transports : iles de France Mobilités. Cette aide concerne :

  • Les VAE neuf (50% du prix TTC jusqu’à 500€)
  • Les vélos cargo (50% du prix TTC jusqu’à 500€)

Les critères d’obtention reste les mêmes dans la plupart des régions, seul le montant change, il faut donc :

  • Habiter dans la région,
  • Être majeur ou mineur émancipé,
  • Avoir acheté son vélo à partir du 1er décembre 2019,
  • Avoir acheté un vélo à assistance électrique neuf conforme à la réglementation en vigueur,
  • 1 seule aide par personne maximum,
  • Revente du vélo interdite pendant une durée de 3 ans,
  • avoir demandé les aides financières locales si elles existent en amont de la demande.

Aide communale

Nous nous trouvons à l’échelle municipale, l’une des plus utilisées. En effet, les différentes métropoles proposent des aides dont les montants varient d’une commune à l’autre. Nous allons voir ensemble les deux grandes villes dans lesquelles vous pouvez, pour le moment retrouver nos ateliers :

Paris

  • 400€ pour l’achat d’un vélo électrique (ou 33% du prix HT)
  • 600€ pour l’achat d’un vélo cargo

NB : cette aide est cumulable sous certaines conditions avec l’aide d’Iles de France Mobilité évoqué plus haut.

Lyon (Métropole)

  • 500€ pour un vélo électrique (sous certaines conditions de revenu)
  • 500€ pour un vélo cargo (dans la limite de 50% du montant total)

Pour plus de précision n’hésitez pas à consultez les divers sites de vos communes et métropoles. Je vous renvois également vers le texte de loi correspondant : Décret du 30 mai 2020 ainsi que vers un très bon article de Cyclable au sujet des vélos cargos plus particulièrement.

CONCLUSION

Lors de votre passage chez Virvolt, nous vous fournissons la documentation nécessaire afin d’obtenir les aides des municipalités qui reconnaissent l’électrification. En revanche, nous ne pouvons à ce jour garantir les aides régionales. Pour conclure, les temps de remboursement peuvent varier grandement, mais avec un peu de patience et de maitrise de soi (certains sont allergiques à l’administratif) un bon vélo électrique, il va de soi que l’on entend ici un vélo équipé par Virvolt, ne vous coûte aujourd’hui plus très cher.